Le nord-est des États-Unis a été balayé jeudi par une intense tempête de neige, obligeant les autorités à prendre des mesures, notamment la fermeture d’aéroports.

.

Alors que des milliers de vols avaient déjà été annulés ou retardés dans les aéroports du nord-est des Etats-unis depuis le début de la vague de froid cette semaine, le site Flightaware a recensé l’annulation de quelque 4 200 vols et plus de 2 200 vols retardés.

.

Dans les différents aéroports de New York, environ un tiers des vols étaient impactés. Les aéroports new-yorkais J.F. Kennedy et La Guardia ont été « de ce fait fermés » jeudi à partir de la mi-journée, a souligné Andrew Cuomo, gouverneur de New York. Les terminaux sont restés ouverts pour accueillir les passagers coincés.

.

Malgré le déneigement des pistes, le froid a entraîné plein de petits incidents techniques, comme le gel du kerosen, qui ont empêché plusieurs avions de décoller.

.

Le trafic, qui a repris vendredi matin, a quand même laissé des avions bloqués au sol. Plusieurs milliers de personnes attendent depuis plus de 48h d’être déplacés sur un autre vol. Certains devront encore patienter sans doute plusieurs jours.